24 Décembre : Le Père Noël s’invite partout grâce à Ed Wheeler

Du 1er au 24 décembre, Deuxième Temps vous accompagne jusqu’à Noël !

Chaque jour, ouvrez une nouvelle case de notre tout premier calendrier de l’avent et découvrez une œuvre en lien avec cette période festive.

En cette veille de Noël, Deuxième Temps vous propose de découvrir une initiative artistique particulièrement originale : les détournements festifs d’Ed Wheeler. On vous aura prévenu, vous allez voir le Père Noël partout !


Ed Wheeler. Santa Classic (série) Inspirée de l’oeuvre de René Magritte, Golconda, Collection Menil 1953 – Houston TX

Au cours des trente dernières années, Ed Wheeler a photographié des personnes, des lieux et des objets pour certaines des sociétés les plus importantes d’Amérique.

Pour les fêtes, l’artiste n’a donc pas hésité à sortir de son univers de prédilection pour se lancer dans un challenge original : se déguiser en Père Noël et intégrer son image au cœur des plus grands chefs-d’œuvre de l’Histoire de l’Art. De Botticelli à Léonard de Vinci en passant par Rembrandt, Vermeer ou Magritte, le Père Noël s’invite donc partout, quitte à voler la vedette à quelques célèbres personnages représentés.

Le décalage créé nous donne envie d’imaginer des histoires qui expliqueraient la présence complètement anachronique de notre facétieux bonhomme rouge dans ces tableaux connus de tous.

Interrogé sur les raisons de sa démarche, Ed Wheeler avouera lui-même être un grand admirateur du personnage favori des enfants… Néanmoins, son ambition de rendre hommage aux grands maîtres de la peinture traduit également sa volonté de se démarquer des représentations traditionnelles du Père Noël, qu’elles soient naïves, classiques ou presque « kitsch » grâce à l’influence du Pop Art.

Non dénué d’humour pour autant, les clichés obtenus sont surtout le résultat d’un processus particulièrement méticuleux.

Une fois la peinture sélectionnée, le photographe s’astreint à respecter scrupuleusement une suite d’étapes toutes aussi complexes les unes que les autres : choisir la bonne taille de la photo, recréer le personnage central du tableau à la perfection, et enfin trouver la lumière parfaite pour la photo, qui doit être égale à l’œuvre d’origine.

Nommée Santa classics, cette série de photographies fut dévoilée pour la première fois en octobre 2013 par le Philadelphia Museum of Art. Le succès fut tel que l’artiste choisit de poursuivre sa démarche en détournant de nouvelles œuvres, allant jusqu’à créer un site internet exclusivement dédié à la présentation de ses créations.

Et vous, quelle sera votre préférée ?

Marion Spataro

Le jeu de Noël : Le travail d’Ed Wheeler vous a plu ? Deuxième Temps vous propose de prolonger votre découverte en élisant votre photographie préférée !

Pour participer, parcourez la galerie photo de l’artiste sur https://santa-classics.squarespace.com/gallery-1 et indiquez-nous votre œuvre favorite en commentaire sous cet article.

L’œuvre qui aura récoltée le plus de voix fera l’objet d’une analyse détaillée (comme Deuxième Temps en a le secret) qui paraîtra dans le courant du mois de janvier !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s