15 Décembre : L’étrange arbre de Noël de Damien Hirst

Du 1er au 24 décembre, Deuxième Temps vous accompagne jusqu’à Noël !

Chaque jour, ouvrez une nouvelle case de notre tout premier calendrier de l’avent et découvrez une œuvre en lien avec cette période festive.

Après le scandaleux sapin de Noël installé en 2014 par Paul McCarthy sur la prestigieuse Place Vendôme, le très rupin quartier londonien de Mayfair fut à son tour secoué par un vent de polémique… L’arbre du mécontentement ? Un épicéa décoré par l’irrévérencieux Damien Hirst


Damien Hirst. Arbre de Noël du Connaught Hôtel de Londres. 2015. ©Damien Hirst

Des seringues, des pilules et des boîtes de médicaments géantes en guise de décorations de Noël… Voilà qui a de quoi intriguer les passants du quartier londonien de Mayfair et, par extension, le monde entier grâce aux images relayées sur Internet. A l’origine de cet étrange arbre de Noël, l’artiste britannique Damien Hirst fit, une nouvelle fois, honneur à sa réputation d’enfant terrible de l’art contemporain.

Commandé en 2015 par le prestigieux hôtel Connaught, l’arbre et ses décorations atypiques provoquèrent rapidement l’indignation du voisinage, notamment l’église catholique de l’Immaculée Conception (monument classé « grade I » au titre des « édifices d’intérêt exceptionnel » au Royaume-Uni) qui craint de voir sa traditionnelle représentation peinte de la Nativité directement confrontée à cette œuvre « culturellement insensible ».

En effet, l’installation de cet épicéa de neuf mètres de haut orné de seringues et de flacons de médicaments à proximité de l’église et d’un refuge pour sans-abris, dont certains auraient des problèmes de drogue, engendra des réactions si vives que les officiels hésitèrent longuement à maintenir l’arbre sur la voie publique.

Pour l’artiste, cet arbre célèbre, au contraire, « l’unité » et est « un joyeux symbole d’espoir et d’amour » peut-on lire sur son compte Instagram.

Interrogé sur le choix de ses décorations, Damien Hirst explique avoir voulu faire « référence aux objets merveilleux qui nous donnent espoir aujourd’hui ». Encore fallait-il comprendre la fascination de l’artiste pour la science et la médecine, thématiques récurrentes dans l’ensemble de son œuvre…

Désireux de rétablir le véritable sens de l’arbre de Damien Hirst, la direction de l’hôtel Connaught fit également remarquer que les instruments médicaux, transformés dans ce contexte festif, et les bonhommes de neige constitués de pilules géantes, « reflètent avec humour l’idée que Noël est une période où personne ne manque de rien ». De ce fait, l’œuvre de Hirst serait donc « une source d’inspiration dans le sens où le pouvoir de la science et de la médecine donnent espoir ».

Des explications qui ne suffirent pas à apaiser le mécontentement des riverains, lesquels soulignèrent également de supposées « connotations sexuelles » ainsi qu’une installation effectuée de nuit, avant que le conseil municipal de Westminster n’en accorde l’autorisation…

Pour autant, la renommée du quartier de Mayfair, véritable épicentre de la scène contemporaine londonienne, fut sans doute un argument qui plaida en la faveur du maintien de l’œuvre de Damien Hirst, laquelle fit l’objet d’un consentement accordé par un agent du conseil de Westminster en ces termes : « Les décorations sont sans aucun doute inhabituelles et, bien que les objections selon lesquelles elles sont inappropriées soient comprises, elles constituent une forme d’art moderne et il est considéré que le consentement à la publicité ne peut raisonnablement pas être refusé ».

Un soulagement pour l’artiste et une petite victoire pour le prestigieux établissement hôtelier qui, fort de ce premier « buzz », développa ses partenariats artistiques… en veillant toutefois à proposer des décorations plus « acceptables ».

Marion Spataro

Pour aller plus loin : Découvrez les artistes qui, après Damien Hirst, ont décoré l’arbre de Noël du Connaught à l’adresse suivante : https://www.the-connaught.co.uk/christmas-in-mayfair/the-connaught-christmas-tree-archive/ (site en anglais)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s