29 Octobre : Journée mondiale des accidents vasculaires cérébraux (AVC)

Engagées, solidaires, originales ou parfois… simplement loufoques, les journées mondiales ne cessent de nous étonner et de nous mobiliser en faveur des causes internationales les plus diverses.

A l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, l’équipe du Professeur Sophie Dupont, neurologue, a lancé un projet de recherche original visant à évaluer les bénéfices de l’art-thérapie sur la rééducation et la réadaptation de patients suite à un Accident Vasculaire Cérébral (AVC). En cette journée mondiale dédiée à la prévention des accidents vasculaires cérébraux, Deuxième Temps vous propose de mettre en lumière cet encourageant projet soutenu conjointement par le Fond de Dotation Patrick de Brou de Laurière et relayé par la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche.

©Depositphoto

L’art peut être bénéfique pour la santé, tant physique que mentale. Telle est l’une des principales conclusions d’un rapport officiel du Bureau régional de l’OMS pour l’Europe publié en novembre 2019. Une étude qui encourage l’action menée depuis 2014 par le service de neurologie de la Pitié-Salpêtrière à Paris qui s’intéresse à l’impact que pourrait avoir le processus créatif sur la plasticité cérébrale des patients et donc sur leur capacité à restaurer leurs fonctions cognitives endommagées.

Pour réaliser cette étude, l’équipe médicale a donc accueilli dans ses rangs Emily Rochard, art-thérapeute, afin de proposer des techniques alternatives et innovantes en complément de la rééducation classique.

Pour pouvoir évaluer scientifiquement l’impact de l’art-thérapie sur la prise en charge des patients, le protocole de recherche comprend un groupe de patients « contrôle » (bénéficiant d’une rééducation standard) et un groupe de patients « expérimental » (bénéficiant de la rééducation standard et d’art-thérapie).

Deux ans après le lancement du projet de recherche, l’équipe médicale observe en 2016 une amélioration significative de l’estime de soi et la confiance de soi chez ces patients. En effet, 80 % des patients ont déclaré – via un questionnaire – que l’art thérapie a amélioré leur bien-être dans l’hospitalisation et dans le fait de découvrir l’art.

D’après le test des cloches, test où le patient est amené à entourer des cloches parmi d’autres signes sur une feuille de papier, chaque groupe progresse et réduit son nombre d’erreur au fur et à mesure de la prise en charge.

Des résultats qui amènent les spécialistes à penser que l’art-thérapie (déclinée à partir des goûts et des intérêts spécifiques des patients victimes d’un AVC récent suivis et pris en charge en service de Soins de Suite et Réadaptation) semble être également efficace du point de vue de la valorisation des capacités résiduelles, la disponibilité au cours des séances de rééducation standard, l’amélioration de l’humeur, ou encore la réduction de l’anxiété et de l’agressivité.

Dans l’attente de connaître les conclusions définitives de cette étude prometteuse, notons que l’efficacité de l’art-thérapie a déjà fait ses preuves comme mode d’intervention en psychothérapie, particulièrement chez les sujets ayant de la difficulté à exprimer ce qu’ils ressentent par la parole, avec les enfants en bas âge ainsi qu’en physiothérapie.

En France, l’art-thérapie est aujourd’hui devenue une discipline construite et balisée qui répond à de nombreux besoins, avant tout sur le plan médical, mais aussi dans le milieu de l’insertion sociale et professionnelle, dans le champ éducatif et dans le cadre du développement personnel.

Plus d’informations résumées en vidéo par M. Aggée Célestin Lomo Myazhiom, historien et socio-anthropologue à la faculté des sciences du sport – Université de Strasbourg : https://youtu.be/NW162Lv9Rfo

Marion Spataro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s