22 Octobre : Journée mondiale de l’énergie

Engagées, solidaires, originales ou parfois… simplement loufoques, les journées mondiales ne cessent de nous étonner et de nous mobiliser en faveur des causes internationales les plus diverses.

Les expérimentations historiques sur la lumière puis sur la perception, les relations entre l’Art et les autres formes artistiques, la circulation d’œuvres immatérielles… Autant de dimensions qui semblent suggérer que l’art est fondamentalement une relation entre l’énergie de l’artiste et les énergies qui l’environnent, naturelles, humaines, technologiques.

En cette journée mondiale qui place les enjeux liés à l’énergie au centre des débats, Deuxième Temps vous propose de découvrir un objet artistique insolite : la Capri-Batterie de Joseph Beuys (1921-1986).

Joseph Beuys. Capri-Batterie. 1985. Collection privée

Artiste emblématique de la seconde moitié du XXème siècle, Joseph Beuys a fait de sa foi en la créativité humaine universelle la pierre angulaire de son engagement artistique, social, politique et… écologique. Avec l’étonnante « Capri-Batterie », l’artiste n’aurait pu trouver une illustration plus parlante de l’utilisation de la nature comme source d’énergie écologique.

Plus étonnantes encore, les instructions qui accompagnent le dispositif recommandent de « changer la batterie toutes les milles heures »… Or, l’ampoule ne s’épuisera jamais car elle ne pourra jamais être allumée. En effet, Joseph Beuys a connecté un citron à une douille lumineuse, tentant ainsi de démontrer que le fruit méditerranéen typique peut alimenter l’ampoule jaune attachée en créant une métaphore du pouvoir de transformation et de guérison de la nature.

Mais cette fois, point de salut accordé à cet artiste pour qui l’art fut un baume…

Créée durant sa convalescence sur l’île italienne de Capri, cette œuvre fut la dernière qu’il réalisa, trois mois seulement avant de mourir.

Bien que ce soit l’un des objets les plus légers réalisés par Joseph Beuys, « Capri-Batterie » se rattache aux intérêts de l’artiste pour l’énergie, la chaleur et l’environnement. Des thèmes récurrents dans l’œuvre de cet artiste profondément engagé au cœur du mouvement environnemental, dans son Allemagne natale.

Marion Spataro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s