12 Octobre : Journée internationale de solidarité avec les peuples amérindiens

Engagées, solidaires, originales ou parfois… simplement loufoques, les journées mondiales ne cessent de nous étonner et de nous mobiliser en faveur des causes internationales les plus diverses.

Portée par des associations militantes impliquées dans la mouvance libertaire et la lutte anticoloniale, cette journée internationale de solidarité entend commémorer le souvenir des autochtones qui peuplaient le continent américain avant sa colonisation par les européens, aussi bien en Amérique du Sud qu’en Amérique du nord. L’occasion pour Deuxième Temps de vous présenter la collection Paul et Dora Janssen, l’une des plus importantes collections privées d’Art précolombien.

Exposition de la collection Paul et Dora Janssen au MAS ©MAS Museum aan de Stroom

Les civilisations sud-américaines se sont développées principalement le long de la cordillère des Andes. Cette chaîne montagneuse qui traverse le sous-continent du Nord au Sud a été témoin du développement d’une variété de cultures, chacune apportant sa contribution à l’art précolombien.

Mondialement connue et reconnue pour la beauté de ses pièces, la collection Paul et Dora Janssen regroupe des objets provenant de plus de 50 cultures différentes, de l’Alaska au Chili, témoignant du savoir-faire et du sens de l’esthétique des hommes qui les ont façonnés dans l’Amérique antérieure à 1500 av. JC.

Rarement autant de costumes et de parures précieuses ont été réunis : bijoux  mixtèques, animaux fantastiques du Costa Rica et du Panama, pendentifs, masques et miniatures de Colombie, ornements du Pérou… La collection Paul & Dora Janssen-Arts comporte plus de 400 objets de l’ère précolombienne en or, jade, et coquillages.

Mais les vases, statues ou matériaux qui composent cette impressionnante collection rappellent que la joaillerie n’était pas le seul moyen d’expression artistique pour les peuples précolombiens. Des amulettes sculptées en ivoire par les peuplades de l’Arctique ainsi que des statuettes et autres vases peints représentent également l’Amérique du Nord. Par ailleurs, de précieux dons funéraires, complètent la collection et reflètent l’importance que tous les habitants du continent attachaient à la vie après la mort.

En 2008, les pouvoirs publics flamands confient cette collection d’une remarquable richesse en prêt permanent à la ville d’Anvers, en particulier au MAS Museum aan de Stroom, musée ethnographique, anthropologique et maritime situé dans le quartier des docks de l’ancien port d’Anvers.

Plus d’informations sur le site du MAS : https://www.mas.be/fr/content/bienvenue

Marion Spataro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s