La géométrie : un espace artistique !

MvtCubismeTraduire l’espace par la géométrie, un exercice de style qui ne date pas d’hier ! De nombreux mouvements se sont appropriés cet objet mathématique pour évoquer les éléments qui composent l’environnement vivant.  Le cubisme analytique de 1910 est un des précurseurs en la matière, jouant avec les effets de perspective en les défragmentant. Pablo Picasso a donné, par la suite, une seconde jeunesse au mouvement, avec des portraits uniques et humoristiques de personnalités du 20ème siècle.

Encore aujourd’hui, plusieurs éléments géométriques sont repris par les peintres futuristes et abstraits, très attachés aux valeurs de liberté artistique du mouvement cubiste.

Le grand Kandinsky au pinceau !

Autre artiste pionnier : le peintre Vassily Kandinsky. Baigné dans le monde de l’art, il était également graveur, poète, dramaturge et théoricien ! Cet homme aux multiples palettes a commencé progressivement à utiliser des formes géométriques dans ses peintures. Une de ses œuvres majeures, Le Cavalier Bleu, est un recueil de peintures abstraites qui mélangent la géométrie et les couleurs. Cylindres, sphères et cônes font leur apparition, à l’image de Carrés et cercles concentriques, une des premières œuvres du courant moderne.

Kandisky
Kandinsky, Carrés et cercles concentriques

Avec l’émergence des nouvelles technologies, des techniques viennent enrichir cette peinture.

L’informatique au service de l’art géométrique

L’arrivée des premiers ordinateurs et des traceurs numériques a révolutionné les arts graphiques. De nombreux digital artists se sont lancés dès le début des années 2000, dans des expériences algorithmiques et artistiques pour créer un espace de jeux en plusieurs dimensions. Les œuvres géométriques en 2D construites avec la technique du traceur dans les années 1970, sont devenues des œuvres digitales.

A l’image de Structures de carrés de Vera Molnar qui devient, quarante ans plus tard, Csq 3604 de Mark Wilson en 2008 et réalisée avec une impression jet d’encres !

 

Quel que soit le support, il faut se demander : quel sens donner aux motifs géométriques ? Dans ces cas, la réponse est soit dans les mathématiques, soit dans l’art !

Virgine Ludwiczak

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s