Le numérique au service de l’art

Internet et le numérique sont pleins de ressources pour l’art. Et les artiste l’ont bien compris, puisqu’eux aussi utilisent toutes ces nouveaux outils mises à leur disposition facilement. On vous parlait déjà il y’a quelques mois de créations usant de technologie, mais le numérique peut aussi être utilisé comme technique pure dans le cadre de l’art numérique.

Des créatifs ont par exemple pensé à ceux qui n’ont pas la possibilité d’aller graffer dans la rue, en proposant l’outil Picturae. Avec, il est possible de peindre un mur de manière virtuelle, à la manière d’une projection visuelle. L’ensemble est disponible à la location et est présent dans différentes structures ouvertes au public : peut-être que votre bibliothèque de quartier en propose des animations ?

3f7cac91bb6aa6045b7f4899f69c3a2e--digital-glitch-glitch-artDans un tout autre genre, on a découvert un article qui expliquait comment certains internautes ont utilisé les bugs informatiques pour créer des réalisations visuelles intéressantes. Un terme y est même maintenant consacré, puisqu’on parle de “glitch art”. Il s’agit en fait d’une sous-catégorie de l’art né d’internet dans les années 90, le “net art”. Et ces créations sont divisées en deux parties : celles provoquées par le hasard et les véritables bugs (à droite), et celles réalisées volontairement, comme cette Joconde :

Glitch Art, image issue de usbeketrica.com
Glitch Art, image issue de usbeketrica.com

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s